Congrès 2022: conférencier

Michel Laurent

Ethnologue et anthropologue de formation, Michel Laurent est devenu conservateur responsable des collections textiles du Musée de la civilisation en 1995. Il s’ est spécialisé, entre autres, dans les cultures religieuses et les fêtes populaires. Grâce à son intérêt pour les différents métiers du textile, il a mis en place une exposition au Musée de la civilisation provenant de la collection des textiles du ministère de l’ Agriculture qui a été constituée par Jean-Marie Gauvreau et Oscar Beriau.

 

Historien du textile, Michel Laurent a écrit plusieurs articles en lien avec sa passion, dont Lire entre les trames. Il a également participé à l’ émission de télévision Trouvailles et Trésors, diffusée au canal Historia, et ce, pendant six ans. À Télé-Québec, ce fut Portes ouvertes au Musée de la civilisation. Lors des Journées du Patrimoine, Michel Laurent s’ évertue à diffuser au public et aux groupes scolaires tout son savoir sur les métiers du textile et les fêtes populaires comme les traditions de Noël, par exemple.

 

Ce spécialiste du patrimoine québécois a donné plusieurs conférences sur le textile à Québec, aux USA ainsi qu’ à la Biennale de sculpture de Saint-Jean-Port-Joli en 2021 intitulée Trois siècles de tissage domestique depuis la Nouvelle-France.

 

Michel Laurent, un homme féru d’histoire et du patrimoine québécois entretiendra les congressistes sur l’histoire du textile à travers les époques lors d’une conférence qu’il donnera le vendredi soir 3 juin.

Paulette-Marie Sauvé

Forte de 45 ans de carrière artistique, elle a développé au fil des ans, une technique bien à elle. En effet, elle intègre de la fibre optique dans ses pièces qui vont produire des couleurs différentes selon les bruits environnants. Tout en finesse, tant dans l’ emploi de la fibre que dans la juxtaposition des couleurs, elle manie avec brio plusieurs techniques.

 

Lors de la conférence qu’ elle donnera le dimanche 5 juin, elle expliquera davantage aux congressistes son cheminement en leur faisant découvrir cet univers artistique qu’ elle a créé en tant que lissière.

 

Ce sera également l’ occasion de poser des questions à cette artiste du textile.

P-M Sauvé PORTRAIT 2020-08-05  082A7928 Photographe Didier Boulad - copie.png

Congrès 2022: ateliers

Adrien2019.jpg

Adrien Landry

Adrien Landry enseigne au Centre des textiles contemporains de Montréal depuis plus de 25 ans. Passionné par la matière textile, les techniques de fabrication et les procédés de transformation qui lui sont associés, il enseigne la technologie des fibres et des textiles, la teinture et les armures fondamentales. Chef des ateliers de tissage, il coordonne les activités de l’ atelier de Jacquard pour les étudiants et gère la production des commandes des artistes professionnels canadiens et étrangers.

 

Adrien Landry détient un diplôme du College of Craft and Design du Nouveau-Brunswick où il a enseigné le tissage pendant quelques années avant de compléter un baccalauréat en Art à l’ Université Concordia. Fasciné par la vannerie, il en explore les différentes techniques de fabrication et traditions à travers le monde, en particulier celles de l’ est du Canada et de la Nouvelle-Angleterre.

 

Amoureux du lin, Adrien Landry fait partie des membres fondateurs de la Biennale internationale du lin de Portneuf et siège au conseil d’ administration de l’ organisme. Membre du comité de direction artistique de l’ événement il agit à titre de co-commissaire des expositions. Il collabore à la gestion des échanges d’ artistes en résidence de création qui ont lieu en alternance au Québec et au Portugal, dans le cadre du partenariat établi depuis 2016 avec Contextile, un organisme portugais qui fait la promotion des arts textiles contemporains. En 2018, Adrien Landry a participé à la première Biennale du lin d’Irlande du Nord à titre de conférencier invité au colloque international Re-Call, Re-Think, Re-Form.

 

« Le plot à ourdir est un outil méconnu des tisserands d ’aujourd’hui, même s’ il a déjà fait partie des équipements de nos ancêtres. L’ ourdissage au plot a plusieurs avantages. Il permet d’ ourdir avec plusieurs fils à la fois ce qui accélère l’ opération d’ ourdissage. Le nombre de fils à utiliser pour ourdir doit être planifié en fonction de la densité en chaîne.

Pour le pliage de la chaîne, il y a une croisée par groupe de fils à un bout ce qui permet une répartition plus rapide dans le râteau, par croisée ou demi-croisée. À l’ autre bout de la chaîne il y a une croisée fil-à-fil, pour faciliter l’ enfilage des aiguilles ».

Nicole Grenon photo Gilles Vachon.png

Nicole Grenon

L’ intérêt de Nicole Grenon pour le tissage remonte à un bien jeune âge, mais c’ est seulement en 1983 qu’ elle a commencé son apprentissage en devenant membre d’un Cercle de fermières. Son besoin d’ en découvrir davantage lui confirme vite qu’ elle doit poursuivre vers cette voie. Elle suivra donc des cours à l’École d’art textile de Québec afin d’ apprendre à passer du métier 4 cadres au métier multicadres tout en apprivoisant un logiciel de tissage.

 

Pendant une quinzaine d’ années, elle transmet cette passion en enseignant le filage et différentes techniques de tissage à la Maison Routhier, un centre d’ art textile de Sainte-Foy à Québec ainsi qu’ à d’ autres endroits.

 

D’ autre part, elle a été membre pendant quelques années des Tisserands Créateurs et depuis le début des années 90 elle participe au Groupe d’ étude en tissage de la Maison Routhier. Nicole Grenon a publié quelques livres de référence : Le Leno, Les dentelles tissées, Comment passer du métier quatre cadres aux multicadres.

 

Forte de cette expérience sur le métier quatre cadres autant que sur le métier à huit cadres ou plus, elle a développé une expertise sur la bonne compréhension des métiers multicadres. En effet, en maîtrisant l’ utilisation d’ un métier 8 cadres, travailler sur un métier 12 cadres, 16 cadres ou sur un métier 24 cadres électronique en devient le prolongement. Cette compréhension, elle se propose de la partager lors de l’ atelier au congrès 2022 de l’ ATQ.

 

Atelier

 

Le but de cet atelier est de mettre en évidence certaines différences entre le métier 4 cadres et le métier à cadres multiples et d’ en comprendre l’ attachage et le profil.

 

L’ attachage, c’ est le lien direct établi entre les pédales et les cadres afin de faire travailler ensemble les cadres nécessaires à la formation d’une duite. Le profil c’ est une représentation graphique, soit un plan qui donne l’ aspect visuel de la pièce à tisser, mais qui ne produit pas le mode d’ entrecroisement des fils.

 

Travailler à partir d’un profil permet de créer ses propres patrons. C’ est un plan de travail qui décrit les informations à la préparation du métier et le tissage en lui-même. Ainsi, la tisserande choisit la technique, le nombre de fils à l’ enfilage, la forme d’ attachage et le pédalage.

Maryse Giroux photo de Denis Seguin.png

Maryse Giroux

Maryse Giroux a grandi dans un environnement de commerce de couvre-planchers et de décorations. Elle y a développé un intérêt pour les couleurs et très tôt, elle a été sensibilisée par leur influence sur l’humeur et l’ art de vivre chez la personne en général.

 

C’ est à dix-sept ans que Maryse a découvert le tissage et au fil des ans, une réelle passion s’intensifie pour cet art. Ceci l’ amena à produire un large éventail de créations textiles sur différents métiers à tisser, allant des 4 cadres jusqu’ aux 24 cadres et même sur un métier Jacquard. Par ailleurs, sa formation de comptable professionnel agréé l’ a prédisposée à analyser et à comprendre la complexité des designs textiles. Finalement, elle a suivi plusieurs formations au Québec, en Ontario et aux États-Unis.

 

L’ engouement de Maryse pour les arts textiles est tel, que son conjoint a créé pour elle un métier assisté par ordinateur. Il désirait lui faciliter la pratique de sa passion : le tissage.

 

Bob Keates a créé le logiciel Fibeworks, qui permet de fabriquer des tracés d’ armure (patron de tissage), pour sa femme Ingrid Boesel* qui avait débuté le tissage en 1967. En 1989, la version 2 du logiciel est apparue. Celui-ci continue de développer et d’ améliorer le logiciel qui est disponible en version Mac et Windows.

 

Son désir de partager est toujours grandissant et depuis 2012, Maryse offre des formations privées ou en groupe. C’ est en 2020 qu’ elle a développé des formations par visioconférence permettant de suivre l’ enseignement dans le confort de son foyer.

 

Elle est également membre de l’ Association des tisserandes du Québec, des Tisserins de Laval et depuis 2020, elle est membre professionnelle du Conseil des métiers d’ art du Québec.

 

Atelier

 

Désirant permettre aux congressistes d’utiliser cet outil technologique, Maryse présentera les bases de Fiberworks afin de créer un tracé d’armure lors d’un atelier au congrès 2022.

 

*Ingrid Boesel a été parmi les invitées à un Congrès de l’ ATQ tenu à Saint-Adolphe-d’Howard 1998.