Association des tisserandes du Québec, Lucie Gingras

Lucie Gingras

présidente

Lucie Gingras possède plusieurs cordes à son arc. Elle donne des cours de feutre et de fléché. Elle participe à de nombreuses expositions. 

Elle a débuté son apprentissage des arts textiles auprès de sa mère, puis elle a poursuivi à la Maison Routhier, en y suivant des cours. C'est là qu'elle a découvert la technique du feutrage avec Monique Dumas, en 1986. Une technique ancienne qui utilise de la laine cardée qu'elle peut adapter à une multitude de produits tant décoratifs qu'utilitaires.

 

Depuis 1991, Lucie Gingras enseigne l'art du feutrage à la maison Routhier et un peu partout au Québec. Depuis 2002, elle utilise l'aiguille à feutrer et " peint " des paysages ou des animaux. 

 

Pour contacter Lucie Gingras, cliquer ici.   

Association des tisserandes du Québec

Francine Allen Faucher

vice-présidente

Francine Allen Faucher a développé un intérêt pour le tissage en 1972. Étant professeur à la polyvalente Paul-Hubert à Rimouski et à la recherche d’un hobby, elle s’inscrit à un cours de tissage.

Sa formation se poursuit avec Madeleine Leman et Colette Lapointe de la guilde des tisserands de Beloeil. Avide de connaissances, elle s’inscrit au cours de tissage avancé et de jacquard avec Louise Lemieux Bérubé au CTCM, ainsi que plusieurs cours de perfectionnement organisés par le CTCM, l’ATQ et La Maison Routhier.

Membre de L’ATQ depuis 1989, elle participe au groupe de recherche ATQ depuis 2000, devient rédactrice du Bulletin, Au Fil du Temps, de 2000 à 2005 et présidente de L’ATQ de 2005 à 2009. Elle est membre du groupe de Recherche avancé de la Maison Routhier, du cercle de Fermières de Beloeil ainsi que de Métiers et Traditions de Longueuil.

Ces 15 dernières années, elle a enseigné à la défunte « Association des Tisserands d’Ici » au Centre St-Denis à Montréal. Elle a été animatrice lors du congrès 2012 (Satin et Faux satin) et 2015(Tapis à l’ancienne). Finalement, puisqu’elle s’intéresse à « Tout ce qui se fait avec du fil et une aiguille », elle fait de la couture, de la courtepointe, de la broderie, du tricot et du crochet, du feutre, de la frivolité ainsi que du tressage.

Pour contacter Francine Allen Faucher, cliquer ici.

Françoise Trépanier
secrétaire aux procès-verbaux

Françoise Trépanier est tisserande à la guilde des Tisserands de LaSalle depuis 2006. Après avoir reçu un métier à tisser de sa tante par alliance et mentor, Marie-Reine, elle a amorcé son apprentissage en s’inscrivant au cours de tissage 1 avec la guilde. Par la suite, elle a approfondi ses connaissances en suivant les formations de l’Association des Tisserands d’Ici (ATI) pour les cours de tissage de niveaux 2,3 et 4.

 

Au sein de la guilde de LaSalle, elle a occupé les fonctions de présidente, secrétaire et trésorière. Elle donne le cours Tissage niveau 1 depuis près de 12 ans.

 

Dans un but d’initier les jeunes aux joies du tissage, elle a organisé à trois reprises des ateliers de tissage, pour les élèves de l’école primaire de son quartier, lors des expositions bisannuelles de la guilde de LaSalle. Elle a également animé, à deux reprises, un atelier de tissage avec la technique du Backstrap loom dans le cadre d’un camp d’été Fablab (découverte de technologies) destiné à des élèves de milieux défavorisés.

 

Lors du congrès de 2015, elle a donné un atelier sur le métier Inkle Loom et a animé un postcongrès l’année suivante sur le relevé de fil en utilisant un Inkle Loom. Elle a donné à trois reprises une conférence-atelier sur le tissage aux cartes. Elle aime tisser et surtout apprendre de nouvelles façons d’aborder le tissage. Elle n’hésite pas à dire qu’elle a tout à apprendre de ses collègues- tisserandes !

Pour contacter Françoise Trépanier, cliquer ici .

Françoise Trépanier
Ginette Reid.jpg

Ginette Reid
trésorière

Ginette Reid a découvert le tissage en 1990, grâce au cercle de fermières de Joutel en Abitibi. Elle y a occupé plusieurs postes au sein de cette organisation, participé à plusieurs formations en textile ainsi qu’ à divers congrès provinciaux, à Laval, Drummondville, Québec et autres.

 

Déménagée à Dorval, elle a poursuivi ses apprentissages du textile par l’ entremise de la Guilde des Tisserands de Dorval. Elle y a également exercé plusieurs fonctions.

 

Puis, elle a découvert l’ ATQ où elle a assisté à plusieurs congrès. À celui de Gatineau, elle fut proposée comme présidente et bien sûr, elle a accepté ! « Ce fut une expérience enrichissante, et ce, pendant quatre ans, entourée de super collègues ».

 

Comme l’ ATQ cherchait une personne qui expédierait les envois postaux des échantillons et des bulletins, à la suite du départ de Sylvie Faucher, d’ emblée, elle a relevé ce nouveau défi.

 

Aujourd’hui, elle occupe le poste de trésorière au sein du CA de l’ ATQ. Elle continue toujours d’ adresser les envois postaux et elle est également responsable des projets à la Guilde des Tisserands de Dorval.

 

Ginette Reid adore apprendre et cette soif de connaissance l’ a amenée à être membre du groupe de recherche de la Maison Routhier et du Café tissage des Bois-Francs.

 

 

 

Pour contacter Ginette Reid, cliquer ici.

 

Catherine Beaudin

Catherine Beaudin
administratrice
responsable des personnes-ressources

Catherine Beaudin a appris le tricot très jeune avec sa grand-mère maternelle et n’ a jamais cessé de manier les aiguilles depuis.

 

C’ est au CÉGEP Édouard-Montpetit qu’ elle s’ initie au tissage. Inscrite à un cours parascolaire donné par Serge Desjardins, elle a la piqûre dès les premiers échantillons. À 18 ans, elle achète son premier métier et fera une petite production qu’ elle présentera dans différentes expos-ventes. Mais, Catherine travaillera surtout pour des tisserands comme Denise Couture-Beaudin et Louis Hains entre autres.

 

Puis, la vie la rattrape. En 1985, elle vend son métier à tisser pour reprendre ses études, travailler et fonder une famille. Jamais elle n’ oubliera le bonheur de tisser. Dès que le moment de la retraite est en vue, elle rachète un métier et devient membre de l’ Association des tisserands de Beloeil (ATB). Après 33 ans d’ arrêt, le plaisir est toujours intact.

 

À l’ automne 2019, elle s’inscrit à la formation au Centre des Textiles Contemporains de Montréal (CTCM), mais elle ne fera qu’une session, contrainte d’ abandonner pour des raisons personnelles. Qu’ à cela ne tienne, elle fera les choses autrement. Depuis, Catherine multiplie ses participations à de petites formations ponctuelles, s’imprègne des expériences des tisserandes qui l’ entourent et s’implique à l’ ATB et à l’ ATQ.

Pour contacter Catherine Beaudin, cliquer ici.

Sylvie Larose

Sylvie Larose
administratrice
responsable des inscriptions

Sylvie a toujours été intéressée par la création et le domaine des arts textiles. Son parcours a commencé dès son plus jeune âge, au primaire, en apprenant le tricot et la broderie chez les sœurs de la congrégation de Notre-Dame. Adolescente, son intérêt grandissant envers les arts textiles l’amène à suivre auprès d’un organisme paroissial des cours de tissage, de dentelle aux fuseaux et de couture. Puis, jeune adulte, elle achète son premier métier et même si sa carrière professionnelle est prenante, elle maintient ses activités en arts textiles.  

 

Malgré un horaire chargé, elle ajoute une nouvelle activité développant encore davantage sa créativité et l’harmonie des couleurs : la peinture ! Maintenant à la retraite et ayant plus de temps, elle poursuit plusieurs formations en tissage, en dentelle aux fuseaux et continue de développer tous ses autres intérêts au niveau du textile.

 

Sylvie est membre des groupes suivants :

  • les Artisanes au fil du temps de Cap-Rouge; 

  • la Guilde des dentellières et brodeuses;

  • groupe de recherche La Croisée des fils;

  • l’Association des tisserandes du Québec.

 

Finalement, elle a également été membre du conseil d’administration des Artisanes au fil du temps et maintenant, elle est œuvre au sein du CA de l’ATQ en étant responsable des inscriptions.

 

Pour contacter Sylvie Larose, cliquer ici  .

Carole Leroux grand.png

À l’adolescence, dans les années 70, Carole tissait avec sa mère, c’était l’époque où l’on tissait des ponchos en laine.  Les études universitaires et la vie l’ont ensuite emmenée ailleurs, mais elle a toujours conservé le métier Nilus quatre cadres qu’elle avait acheté avec sa mère chez un dépositaire de Leclerc, à Coteau-du-Lac.

 

À l’aube de la retraite, elle joint le cercle des Fermières de son village pour réapprendre le tissage.  C’est Suzanne Cossette qui lui donnera son cours d’initiation au tissage à l’automne 2016, et déjà, Carole plane (sans drogue, alcool ou médicament) lorsqu’elle sort de ses cours.  Son premier tissage consiste à finir de tisser, avec émotions, la chaîne installée une vingtaine d’années auparavant par sa mère qui est depuis partie au ciel.  Elle joint ensuite la Guilde des Tisserands du Suroît en mai 2017, puis l’ATQ pour assister à son premier congrès la même année, à Châteauguay.  Avide de connaissances, elle se joint aussi à la guilde d’Ottawa (OVWSG) en 2018, aux Tisserins de Laval en 2019, au groupe des Tisserands du Lakeshore et à Complex Weavers en 2020.

 

Carole aime les défis et c’est avec enthousiasme qu’elle participe aux groupes de recherche de l’ATQ (reps en 2020 et dentelles en 2021), au groupe d'étude en tissage avancé animé par Marguerite Gingras à la Maison Routhier ainsi qu’au groupe de recherche des Complex Weavers sur les livres d’Oscar Bériau. 

 

Carole considère qu’il y a tout un univers à explorer en tissage, tout autant sur un métier de quatre lames que sur un multilames. Pour elle, c’est tout simplement planant!

Pour contacter Carole Leroux, cliquer ici .

Carole Leroux
administratrice
responsable des fournisseurs

Chantal 17 mars 2021 retouché.jpg

Chantal Fortin

administratrice

responsable des communications

Sa grand-mère et sa mère tissaient et lorsque cette dernière est décédée, son père lui a demandé si elle voulait récupérer les fils et le métier de table. Elle a accepté sans trop savoir ce qu'elle en ferait, car elles ne lui avaient pas montré leur savoir. Elle a donc suivi des cours à la Maison Routhier avec Nicole Grenon : un monde nouveau s'ouvrait à elle. Elle y a appris à faire danser les couleurs et à créer des patrons de tissage. Puis, elle est devenue membre de la Ruche, tisserandes : un groupe qui réunit des passionnées du tissage. Elle est trésorière, responsable du Comité de l'exposition et responsable du Comité de formation continue de la Ruche. 

Finalement, l'ATQ recherchait à pourvoir le poste de rédactrice du bulletin. Comme elle adore rencontrer des gens au fil des congrès et des expositions et écrire, c'était une belle occasion. De plus, ayant créer plus d'une dizaine de sites Web, gérer des pages Facebook et des chaînes YouTube, diffuser des tutoriels vidéo et être à l'affût des dernières technologies, ceci lui permettait d'unifier toutes ses passions. Finalement, elle est également Leader Techno dans son milieu de travail. Elle se sent privilégiée de côtoyer autant de personnes inspirées par le tissage et les techniques associées.

Chantal vous invite à lui faire parvenir des textes pour le bulletin de l'ATQ : voyage, patrons de tissage, visite d'un musée ou d'une exposition et autres.

Pour contacter Chantal Fortin, cliquer ici .